Principes de gestion

Indépendante, Jousse Morillon Investissement n’a pas eu d’autre guide que l’intérêt des porteurs de parts du fonds, dans le cadre des règles déontologiques de la profession.

Dès la création de Stock Picking France, les associés fondateurs s’étaient interdit tout investissement direct sur les marchés visés par le fonds (En France, seules les sociétés composant le CAC40 pouvaient faire l’objet d’interventions).

Ils étaient en revanche, dans le Fonds Stock Picking France, investisseurs stables, fortement impliqués au côté de leurs clients. Jousse Morillon Investissement était un des 10 premiers porteurs de parts du fonds.

Un mode de fonctionnement aussi simple et transparent que possible a été suivi.

Dès le 1er janvier 1997, la société renonçait aux rétrocessions de courtage et s’engageait à ce qu’aucun « sur-courtage » ou « commission de banque » ne soit appliqué aux transactions du fonds. Ce ne fut qu’en 2005 que la transparence sur ces sujets fut prescrite à la profession.

Jousse Morillon Investissement n’a elle-même jamais rétrocédé aucune commission.

Jousse Morillon Investissement a joué activement son rôle d’actionnaire, notamment à travers la présence des gérants aux assemblées générales des entreprises en portefeuille, partout en France.

La qualité de gouvernance a depuis toujours été un critère déterminant de sa politique d’investissement, mais Jousse Morillon Investissement n’avait pas formalisé de critère objectif de sélection relatif au respect simultané d’objectifs sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance.